Comment bien négocier son prêt immobilier ?


Les crédits immobiliers ont atteint des taux historiquement bas, qui seraient susceptibles de remonter en 2017. Il faut donc se dépêcher d'investir dans l'immobilier. Mais comment négocier au mieux son prêt ?


Selon une étude de l'Observatoire du Crédit Logement, le taux moyen pratiqué par les banques est tombé, en octobre, à 1,33%, voire 1,19% pour les prêts sur quinze ans. En à peine un an, le coût du crédit a diminué de 35 à 40%. Mieux, en cinq ans, il a été divisé par trois. Une occasion à ne pas laisser passer, d'autant plus qu'il est toujours possible de négocier davantage le prêt, mais aussi l'assurance emprunteur, souvent oubliée.


Si les banques prêtent évidemment plus volontiers aux riches, tout acquéreur capable d'emprunter reste activement recherché par les établissements bancaires. Il ne faut cependant pas hésiter à bien préparer sa négociation en amont, en proposant des contreparties au banquier comme, par exemple, la souscription à des produits d'épargne ou à une assurance habitation.


Souvent, à tort, laissée de côté, l'assurance emprunteur doit aussi faire l'objet de négociations. Avec la chute des taux, elle peut aujourd'hui représenter jusqu'à 50% du coût global du crédit. Ces tarifs, très élevés, peuvent désormais être facilement revus à la baisse : en effet, depuis la loi Hamon du 17 mars 2014, les emprunteurs ont la possibilité d'opter pour un contrat d'assurance séparé de leur offre de crédit et auprès d'un organisme différent de leur banque. Le gain ainsi obtenu peut facilement atteindre 5000 à 10 000 euros, mais il ne faut pas trop attendre : vous avez un an, à compter de la signature du contrat, pour vous dédire et changer d'assureur.


Une des meilleures solutions pour négocier et faire jouer la concurrence est de passer par un courtier : ces professionnels aguerris vous feront, bien souvent, bénéficier de taux plus avantageux que ceux que vous auriez obtenus en direct.

Chez Immo Easy, nul besoin de chercher : nous vous mettrons en relation, si vous le souhaitez, avec un courtier qui vous aidera à obtenir les taux les plus bas pour votre investissement locatif.


N'attendez donc plus pour investir dans l'immobilier locatif à Paris : si les taux sont au plus bas aujourd'hui, ils ne le resteront pas encore très longtemps !



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Instagram - Black Circle