Les atouts de l'investissement locatif

DEFISCALISER

Ces dernières années, plusieurs dispositifs ont été développés pour inciter à investir dans l'immobilier locatif.

Pour les propriétaires non professionnels de la location, les trois principaux dispositifs sont :

- le régime de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP)

- le dispositif Censi-Bouvard

- le dispositif Pinel

Les deux derniers dispositifs étant assez contraignants à notre sens, nous nous attacherons ici à parler de la LMNP.

           

                                               La Location Meublée Non Professionnelle

 Les avantages de la LMNP

- C'est le dispositif qui offre le plus de libertés : il n'y a pas de conditions de zones, de durée de location, de nature du bien imposée (ex : résidence de services ou immeuble neuf), ni d'encadrement des loyers (en-dehors des villes soumises à la loi ALUR).

- Les prix d'achat sont moins élevés que dans les autres dispositifs fiscaux et les loyers perçus sont supérieurs de 10 à 20% en moyenne à ceux de la location nue.

 

- Le régime juridique de la location meublée est également très intéressant :

  • le montant du dépôt de garantie est plafonné à deux mois de loyer hors charges, alors qu'il est limité à un mois dans le cadre de la location nue.

  • Pas de durée minimale du bail, sauf en cas de résidence principale, où la durée est alors d'un an renouvelable.

 

- Possibilité de récupérer la TVA sous certaines conditions.

 

- Les revenus issus de la LMNP sont imposés comme Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), avec la possibilité de choisir entre deux régimes d'imposition :

  • le régime Micro-Bic : si aucune charge n'est déductible, le revenu locatif net imposable est calculé avec un abattement de 50%.

  • le régime Réel : permet de déduire de nombreuses charges des loyers perçus, comme par exemple les intérêts d'emprunt majorés des frais de dossier et les frais d'acquisition (notaire, ingénierie, droits d'enregistrement, honoraires d'agence, honoraires Immo Easy).

L'accumulation de ces charges crée un déficit fiscal entre les charges et les recettes, ce qui rend les revenus locatifs non imposables.

A noter : la LMNP n'est pas compatible avec une SCI.